I only recently noticed that Nosubject.com has been offline... for some time. My apologies. The site is now back online. -- August 2017

Société psychanalytique de Paris

From No Subject - Encyclopedia of Lacanian Psychoanalysis
Jump to: navigation, search

La Société Psychanalytique de Paris (SPP) est une association regroupant près de mille membres psychanalystes. Il s’agit de la plus ancienne et de la plus puissante organisation psychanalytique en France. La SPP est membre de l’Association psychanalytique internationale (API).

Origine

La SPP est fondée le 4 novembre 1926 et comporte neuf membres : René Allendy, Marie Bonaparte, Adrien Borel, Angelo Hesnard, René Laforgue, Rudolph Loewenstein, Édouard Pichon, Eugénie Sokolnicka. Peu de temps après viendront se joindre au groupe fondateur deux autres membres venant de l’étranger : Charles Odier et Raymond de Saussure. Enfin, le 20 décembre Henri Codet est élu membre titulaire. Ce groupe hétéroclite des douze sera très vite soumis à de fortes tensions qui verront s'opposer les partisans d’une adaptation de la théorie aux principes d’une psychanalyse à la française défendue par Pichon et les partisans de sa stricte orthodoxie emmenés par Marie Bonaparte renforcée de Loewenstein, Saussure et Odier alors que Hesnard sera toujours très indépendant.

En 1953, Sacha Nacht génère une rupture, notamment par son vœu de contrôler davantage les pratiques divergentes de Jacques Lacan. Les opposants de Nacht fondèrent la Société française de psychanalyse (SFP).

Buts

La SPP participe à la formation des analystes. Elle publie la Revue française de psychanalyse.

Pensée

Du fait de la diversité de ses membres, il n’est pas possible de définir une pensée orthodoxe qui serait le propre de la SPP, bien que cette association se soit longtemps démarquée comme opposée au lacanisme.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie