Changes

Jump to: navigation, search

Text/Jacques Lacan/Encore/1973.01.09

395 bytes removed, 22:00, 7 July 2019
no edit summary
{| width="468"
| class="td0" width="460" align="center" valign="middle" |
'''<font class="font0">Encore </font>'''<div><centerBR>'''<font class="font1">Séminaire de Jacques Lacan </font>'''</center></div>
<div><center>'''Version VRMNAGRLSOFAFBYPMB</font>'''</center></div>
|}
|}
<div classpoem style="div0"><center>  <br /></center></div>__NOAUTOLINKS__ [[Category:Seminar XX]] [[Categoryborder:Text]] [[Category2px solid #d6d2c5; background-color:Text/Jacques_Lacan]] [[Category#f9f4e6; padding:Text/Jacques_Lacan/Encore]] [[Category:Text/Jacques_Lacan/Seminar_XX]]<div class="div01em;"> <center>'''Mardi 9 janvier 1973</font>'''</center></div>
Bon, ben, je vais vous souhaiter la bonne année, c’est pas encore tout à fait l’heure, je me passerai de commentaires à propos de ces vœux que après tout on peut considérer comme banaux.
Et puis je vais entrer tout doucement dans ce que je vous ai réservé pour aujourd’hui, qui… qu’est-ce qui ne va pas ? où est-ce qu’on ne m’entend pas ? ce que je vous ai réservé pour aujourd’hui qui est à mes risques, qui, comme vous allez le voir, ou peut-être ne pas le voir, qui sait ? en tout cas à moi, avant de commencer me paraît casse-gueule.
Pour mettre un titre comme ça, ce que je vais vous dire va être centré, puisqu’en somme il s’agit encore de quelque chose qui est le discours analytique, il s’agit de la façon dont, dans ce discours, nous avons à situer la fonction de l’écrit. Évidemment il y a là-dedans de l’anecdote, à savoir qu’un jour j’ai écrit sur la page d’un recueil que je sortais, ce que j’ai appelé la </font>''poubellication,</font>'' je n’ai pas trouvé mieux à écrire sur, sur la page d’enveloppe de ce recueil que le mot </font>''Écrits.</font>''</div>
Ces </font>''Écrits</font>'', il est assez connu disons qu’ils ne se lisent pas facilement. Je peux vous faire, comme ça, un petit aveu autobiographique, c’est que en écrivant </font>''Écrits </font>''c’est très précisément ce que je pensais, ça va peut-être même jusque là que je pensais qu’ils n’étaient pas à lire.
Ce qu’il y a dans votre discours analytique c’est que le sujet, le sujet de l’inconscient vous le supposez, vous le supposez savoir lire. Ça n’est rien d’autre votre histoire de l’inconscient. C’est que non seulement vous le supposez savoir lire, mais vous le supposez pouvoir apprendre à lire. Seulement ce que vous lui apprenez à lire n’a alors absolument rien à faire, en aucun cas, avec ce que vous pouvez en écrire. Voilà.
'''Notes</font>'''</div>
<font class="font4">65 Sortie du livre XI, Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse, Paris, Seuil, 1973. Établissement de J.A. Miller.
<font class="font4">78 Au XIII° siècle, fortune avait le sens de malchance, malheur et était utilisée dans l’acception spéciale de tempête.
<div class="div0"><center>  <br /></center></divpoem
__NOAUTOLINKS__ [[Category:Seminar XX]] [[Category:Text]] [[Category:Text/Jacques_Lacan]] [[Category:Text/Jacques_Lacan/Encore]] [[Category:Text/Jacques_Lacan/Seminar_XX]]
{| width="476"
{| width="468"
| class="td0" width="460" align="center" valign="middle" |
'''<font class="font0">Revista de Psicoanálisis y Cultura </font>'''<div><centerBR>'''<font class="font1">Número 13 - Julio 2001 </font>'''</center></div>
<div><center>'''<font class="font1">www.acheronta.org</font>'''</center></div>
|}
|}
24,582
edits

Navigation menu