Difference between revisions of "Aliénation"

From No Subject - Encyclopedia of Psychoanalysis
Jump to: navigation, search
Line 1: Line 1:
<blockquote>L'identification du sujet ''infans à l'image spéculaire est le modèle du rapport fondamentalement aliénant où l'être de l'homme se constitue dialectiquement.<ref>{{L}} (1950) "[[Écrits|Introduction théorique auxfonctions de la psychanalyse en criminologie]]."  [[Jacques Lacan|Lacan, Jacques]]. ''[[Écrits]]''. Paris: Seuil, 1966: 141</ref></blockquote>
+
 
 +
Aliénation
 +
 
 +
* 7002
 +
<blockquote>L'identification du sujet ''infans à l'image spéculaire est le modèle du rapport fondamentalement aliénant où l'être de l'homme se constitue dialectiquement.<ref>{{L}} (1950) "[[Introduction théorique auxfonctions de la psychanalyse en criminologie]]."  [[Jacques Lacan|Lacan, Jacques]]. ''[[Écrits]]''. Paris: Seuil, 1966: 141</ref></blockquote>
  
 
* 8020
 
* 8020
<blockquote>Le premier effet qui apparaît de l'imago chez l'être humain est un effet d'aliénation du sujet.<ref>{{L}} (1946) "[[{{LB}}|Propos sur la causalité psychique]]." ''[[Écrits]]''. Paris: Seuil, 1966: 181</ref></blockquote>
+
<blockquote>Le premier effet qui apparaît de l'imago chez l'être humain est un effet d'aliénation du sujet.<ref>{{L}} (1946) "[[Propos sur la causalité psychique]]." ''[[Écrits]]''. Paris: Seuil, 1966: 181</ref></blockquote>
 +
 
 +
* 8025
 +
<blockquote>Au départ du développement psychique sont liés: le Moi primordial comme essentiellement aliéné et le sacrifice primitif comme essentiellement suicidaire.<ref>{{L}} (1946) "[[Propos sur la causalité psychique]]." ''[[Écrits]]''. Paris: Seuil, 1966: 187</ref></blockquote>
 +
 
 +
* 8026
 +
<blockquote>Le Moi primordial comme essentiellement aliéné et le sacrifice primitif comme essentiellement suicidaire constituent la structure fondamentale de la folie.<ref>{{L}} (1946) "[[Propos sur la causalité psychique]]." ''[[Écrits]]''. Paris: Seuil, 1966: 187</ref></blockquote>
 +
 
 +
* 12004
 +
<blockquote>L'ego est frustration d'un objet, où le désir du sujet est aliéné.<ref>{{L}} (1953) "[[Fonction et champ de la paroleet du langage en psychanalyse]]." ''[[Écrits]]''. Paris: Seuil, 1966: 250</ref></blockquote>
 +
 
 +
* 12005
 +
<blockquote>Plus l'ego s'élabore, plus s'approfondit pour le sujet l'aliénation de sa jouissance.<ref>{{L}} (1953) "[[Fonction et champ de la paroleet du langage en psychanalyse]]." ''[[Écrits]]''. Paris: Seuil, 1966: 250</ref></blockquote>
 +
 
 +
* 15006
 +
<blockquote>Le moi est à comprendre dans le mouvement d'aliénation progressive où se constitue la conscience de soi.<ref>{{L}} (1954) "[[Introduction aucommentaire de Jean Hyppolite sur la ''Verneinung'' de Freud]]." ''[[Écrits]]''. Paris: Seuil, 1966: 374</ref></blockquote>
 +
 
 +
* 17024
 +
<blockquote>Le moi est constitué en son noyau par une série d'identifications aliénantes.<ref>{{L}} (1955) "[[La chose freudienne]]." ''[[Écrits]]''. Paris: Seuil, 1966: 417</ref></blockquote>
 +
 
 +
* 18014
 +
<blockquote>La dialectique de méconnaissance, de dénégation et d'aliénation narcissique est le fait du moi.<ref>{{L}} (1957) "[[La psychanalyse et son enseignement]]." ''[[Écrits]]''. Paris: Seuil, 1966: 454</ref></blockquote>
 +
 
 +
* 21053
 +
<blockquote>Dans la psychose, toute l'épaisseur de la créature réelle s'interpose pour le sujet entre la jouissance narcissique de son image et l'aliénation de la parole.<ref>{{L}} (1958) "[[D'une question préliminaire à tout traitementpossible de la psychose]]." ''[[Écrits]]''. Paris: Seuil, 1966: 572</ref></blockquote>
 +
 
 +
* 24016
 +
<blockquote>Les besoins de l'homme sont assujettis à la demande; ils lui reviennent aliénés.<ref>{{L}} (1958) "[[La signification du phallus]]." ''[[Écrits]]''. Paris: Seuil, 1966: 690</ref></blockquote>
 +
 
 +
* 31021*
 +
<blockquote>L'aliénation est le fait du sujet.<ref>{{L}} (1960, 1964) "[[Position de l'inconscient ''au congrès de Bonneval, reprise de 1960 en 1964'']]." ''[[Écrits]]''. Paris: Seuil, 1966: 840</ref></blockquote>
 +
 
 +
* 31022*
 +
<blockquote>Dans un champ d'objets, aucune relation n'est concevable qui engendre l'aliénation sinon celle du signifiant.<ref>{{L}} (1960, 1964) "[[Position de l'inconscient ''au congrès de Bonneval, reprise de 1960 en 1964'']]." ''[[Écrits]]''. Paris: Seuil, 1966: 840</ref></blockquote>
 +
 
 +
* 31032
 +
<blockquote>L'aliénation réside dans la division du sujet.<ref>{{L}} (1960, 1964) "[[Position de l'inconscient ''au congrès de Bonneval, reprise de 1960 en 1964'']]." ''[[Écrits]]''. Paris: Seuil, 1966: 841</ref></blockquote>
  
 +
* 41036
 +
<blockquote>Le manque à être constitue l'aliénation.<ref>{{L}} (1964-68) "[[Comptes rendus d'enseignement]]." ''[[Ornicar?]]'', 29: 8-25, 1984. p. 14</ref></blockquote>
  
 
==References==
 
==References==
 
<references/>
 
<references/>
 
{{Les termes}}
 
{{Les termes}}

Revision as of 02:29, 3 September 2006

Aliénation

  • 7002

L'identification du sujet infans à l'image spéculaire est le modèle du rapport fondamentalement aliénant où l'être de l'homme se constitue dialectiquement.[1]

  • 8020

Le premier effet qui apparaît de l'imago chez l'être humain est un effet d'aliénation du sujet.[2]

  • 8025

Au départ du développement psychique sont liés: le Moi primordial comme essentiellement aliéné et le sacrifice primitif comme essentiellement suicidaire.[3]

  • 8026

Le Moi primordial comme essentiellement aliéné et le sacrifice primitif comme essentiellement suicidaire constituent la structure fondamentale de la folie.[4]

  • 12004

L'ego est frustration d'un objet, où le désir du sujet est aliéné.[5]

  • 12005

Plus l'ego s'élabore, plus s'approfondit pour le sujet l'aliénation de sa jouissance.[6]

  • 15006

Le moi est à comprendre dans le mouvement d'aliénation progressive où se constitue la conscience de soi.[7]

  • 17024

Le moi est constitué en son noyau par une série d'identifications aliénantes.[8]

  • 18014

La dialectique de méconnaissance, de dénégation et d'aliénation narcissique est le fait du moi.[9]

  • 21053

Dans la psychose, toute l'épaisseur de la créature réelle s'interpose pour le sujet entre la jouissance narcissique de son image et l'aliénation de la parole.[10]

  • 24016

Les besoins de l'homme sont assujettis à la demande; ils lui reviennent aliénés.[11]

  • 31021*

L'aliénation est le fait du sujet.[12]

  • 31022*

Dans un champ d'objets, aucune relation n'est concevable qui engendre l'aliénation sinon celle du signifiant.[13]

  • 31032

L'aliénation réside dans la division du sujet.[14]

  • 41036

Le manque à être constitue l'aliénation.[15]

References

  1. Lacan, Jacques. (1950) "Introduction théorique auxfonctions de la psychanalyse en criminologie." Lacan, Jacques. Écrits. Paris: Seuil, 1966: 141
  2. Lacan, Jacques. (1946) "Propos sur la causalité psychique." Écrits. Paris: Seuil, 1966: 181
  3. Lacan, Jacques. (1946) "Propos sur la causalité psychique." Écrits. Paris: Seuil, 1966: 187
  4. Lacan, Jacques. (1946) "Propos sur la causalité psychique." Écrits. Paris: Seuil, 1966: 187
  5. Lacan, Jacques. (1953) "Fonction et champ de la paroleet du langage en psychanalyse." Écrits. Paris: Seuil, 1966: 250
  6. Lacan, Jacques. (1953) "Fonction et champ de la paroleet du langage en psychanalyse." Écrits. Paris: Seuil, 1966: 250
  7. Lacan, Jacques. (1954) "Introduction aucommentaire de Jean Hyppolite sur la ''Verneinung'' de Freud." Écrits. Paris: Seuil, 1966: 374
  8. Lacan, Jacques. (1955) "La chose freudienne." Écrits. Paris: Seuil, 1966: 417
  9. Lacan, Jacques. (1957) "La psychanalyse et son enseignement." Écrits. Paris: Seuil, 1966: 454
  10. Lacan, Jacques. (1958) "D'une question préliminaire à tout traitementpossible de la psychose." Écrits. Paris: Seuil, 1966: 572
  11. Lacan, Jacques. (1958) "La signification du phallus." Écrits. Paris: Seuil, 1966: 690
  12. Lacan, Jacques. (1960, 1964) "Position de l'inconscient ''au congrès de Bonneval, reprise de 1960 en 1964''." Écrits. Paris: Seuil, 1966: 840
  13. Lacan, Jacques. (1960, 1964) "Position de l'inconscient ''au congrès de Bonneval, reprise de 1960 en 1964''." Écrits. Paris: Seuil, 1966: 840
  14. Lacan, Jacques. (1960, 1964) "Position de l'inconscient ''au congrès de Bonneval, reprise de 1960 en 1964''." Écrits. Paris: Seuil, 1966: 841
  15. Lacan, Jacques. (1964-68) "Comptes rendus d'enseignement." Ornicar?, 29: 8-25, 1984. p. 14